GUIGLO / CULTURE UN FESTIVAL INITIÉ POUR LA PROMOTION DU GENRE À TRAVERS LA CULTURE.

0
159

Dans la région du Cavally précisément à l’Ouest de la Côte d’Ivoire, il est question de plus en plus de la promotion du genre à travers la culture . 

Élus et cadres s’évertuent à promouvoir la valeur de la femme mais au delà de cet aspect des choses se sont engagés corps et âme à redonner vie à la culture du peuple Wê qui est méconnue de la nouvelle génération. 

De ce fait, des activités socio culturelles sont organisées chaque année dans la localité de Kaadé, Chef lieu de Sous préfecture dans le département de Guiglo. Il s’agit notamment d’un festival uniquement réservé aux prestations traditionnelles des femmes dénommé « FESTIGÔLOUHÊ » qui se tient durant les grandes vacances scolaires à l’initiative de Félicité Alice DOUN (Cadre de Guiglo) précisément du Canton ZAHOUN. 

Ce festival qui était à sa troisième édition cette année 2018 n’a rien perdu de sa popularité eu égard à la forte mobilisation des Populations de la Région du Cavally et de plusieurs Dignitaires de la Côte d’Ivoire. 

Il y avait au menu de cette fête traditionnelle déroulée du 9 au 11 août dernier une exposition vente des médicaments traditionnels, la sortie des Pôhôgnrons (cuisinières émérites) des temps contemporains du peuple Wê, prestation des  » Gôlouhê » ( masques féminins) le tout chapeauté par la remise de pagnes, d’une enveloppe et de kits culinaires aux participants. 

Le samedi 11 août de l’apothéose, la place publique de Kaadé avait refusé du monde, tous les festivaliers, le corps préfectoral, les autorités coutumières, élus et cadres de la région du Cavally, les populations autochtones, allochtones et allogènes avaient tous répondu présent. 

C’est en présence de ce parterre de personnalité que Félicité Alice DOUN, promotrice du « Festigôlouhê » a adressé ses vives remerciements à tous ceux qui ont contribué au succès du festival à savoir Madame Véronique Aka (Présidente du Conseil Régional) du MORONOU, Désiré Gnonkonté (Marie de Tai), le Ministre Charles Koffi Diby puis Jean Marie SOMET (Directeur Général) de Côte d’Ivoire tourisme. 

À en croire la promotrice du Festival, FESTIGÔLOUHÊ est le carrefour du modernisme et de la tradition et a pour vocation de permettre à la nouvelle génération de s’imprégner des valeurs culturelles du peuple Wê et de promouvoir le genre . 

Marguerite Aka, représentant la Présidente du Conseil Régional du MORONOU a quant à elle invité les parents à prendre une part active dans la promotion du genre en scolarisant davantage leurs filles non sans interpeller les mères à abandonner la pratique de l’excision des petites filles. 

 » Vous avez les encouragements de la Présidente du Conseil Régional du MORONOU pour votre initiative qui valorise la femme. » S’est adressée l’émissaire de Véronique Aka à la promotrice du festival. 

Tout en demandant aux filles et fils de la région du Cavally à accompagner Alice FÉLICITÉ DOUN dans sa démarche de promouvoir le genre à travers la culture OLLO Ruth Léonce, Sous Préfet de Kaadé et le Directeur du tourisme de Guiglo ont salué l’initiative . 

Oscar Goué
correspondant Wê Radio

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here